Colloque

Dixièmes journées du groupe thématique innovation de l'AIMS

16 octobre 2019 - 18 octobre 2019

De la créativité à l’innovation : paradoxes, enjeux théoriques, pédagogie et défis managériaux - 17 et 18 octobre

La recherche en sciences de gestion indique que créativité et innovation sont liées positivement (Sarooghi, Libaers, et Burkemper, 2015). Toutefois ces recherches relèvent aussi un vide dans la compréhension de ce lien, notamment au niveau du rôle de la créativité dans l’innovation et les processus créatifs (Cohendet, Parmentier, et Simon, 2017). La créativité a ainsi souvent été confinée aux premières étapes des processus d’innovation et elle est considérée comme une « boîte noire » dans le processus d’innovation (Birkinshaw, Bouquet, et Barsoux, 2011). Selon l’approche interactionniste de Woodman, et al. (1993), s’il est communément accepté que la créativité provient des capacités individuelles, elle provient aussi des interactions entre l’individu et l’organisation. Ainsi toute la difficulté d’appréhender la créativité au niveau organisationnel est de prendre en compte à la fois le niveau individuel, le niveau du groupe et le niveau organisationnel et de bien la différentier de l’innovation. Le lien entre créativité et innovation doit ainsi s’appréhender à ces multiples niveaux et explorer les effets de la créativité individuelle, de la créativité des équipes et la créativité organisationnelle sur l’innovation. De même, ce lien est aussi influencé par le design organisationnel  au travers les capacités organisationnelles (Parmentier, Szostak, et Rüling, 2017), les formes d’ambidextrie (Revilla et Rodríguez-Prado, 2018), les climats créatifs (Dul et Ceylan, 2014), la position dans les réseaux (Lora, Vallet-Bellmunt, et Molina-Morales, 2017) et les processus d’innovation ouverte, et dépendante du type d’industrie et du type d’entreprise (Giannopoulou, Gryszkiewicz, et Barlatier, 2014 ; Sarooghi et al., 2018). Les technologies numériques impactent fortement les  processus créatifs (Sapsed et Tschang, 2014) et favorisent la convergence des industries. Le lien entre créativité et innovation semble aussi être remodelé par les technologies numériques. Face à cette complexité, se pose donc la question de l’enseignement de la créativité et de l’innovation, et de l’utilisation de pratiques collectives de créativité pour renouveler l’enseignement des sciences de gestion. La compréhension des phénomènes d’apprentissage de la créativité et de l’innovation est donc aussi un enjeu fort pour la formation des étudiants dans nos disciplines.

Traversée par des tensions, des paradoxes et des dilemmes, tant au niveau de l’individu, de l’entrepreneur, de l’organisation que des territoires, cette relation entre la créativité et l’innovation a besoin de clarification (Baer, 2012), et c’est sur cette thématique que le GT Innovation vous propose de contribuer pour ces dixièmes journées de rencontre et de débats.

Date limite de soumission : le 31 mai 2019
Résumé long de 2500 mots maximum en français ou en anglais.
Les résumés et les versions finales sont à envoyer par courriel à l’adresse suivante :



Pédagogie de la créativité à l’université - 16 octobre

La créativité bouscule et enrichit les catégories de la pédagogie universitaire : savoirs, compétences, espaces pédagogiques, postures. Cette demi-journée permettra de réfléchir à la créativité dans l’enseignement supérieur sous des angles et des disciplines variés.
Au programme : une conférence et des ateliers expérientiels pour approcher la créativité sous toutes ses formes.
 
 

Comité d’organisation

Cecile Ayerbe (GREDEG-Université de Nice Sophia Antipolis) ayerbe@unice.fr ; Valérie Chanal (CERAG-Université Grenoble Alpes) valerie.chanal@univ-grenoble-alpes.fr ; Romain Gandia (IREGE-Université Savoie Mont Blanc) romain.gandia@univ-smb.fr ; Maxime Mellard (CERAG-Université Grenoble Alpes) maxime.mellard@univ-grenoble-alpes.fr ; Thomas Paris, CNRS, thomas.paris@polytechnique.fr ; Guy Parmentier (CERAG-Université Grenoble Alpes) guy.parmentier@univ-grenoble-alpes.fr ; Bérangère Szostak (BETA-Université́ de Lorraine)
berangere.szostak@univ-lorraine.fr
 

Comité scientifique

Marine Agogé (HEC Montréal) ; Amel Attour (Université de Nice Sophia Antipolis) ; Nicolas  Auboin (PSB Paris School of Business) ; Cécile Ayerbe (Université de Nice Sophia Antipolis) ; Jamal Azzam (Toulouse School of Management) ; Laurent Bach (BETA-Université de Strasbourg) ; Pierre-Jean Barlatier (Luxembourg Institute for Science and Technology) ; Pierre Barbaroux (Centre de Recherche de l’Armée de l’Air)  ; Anne Bartel-Radic (Sciences Po Grenoble) ; Sihem Ben Mahmoud-Jouini (HEC) ; Anne Berthinier Poncet (CNAM) ; Rachel Bocquet (Université Savoie Mont Blanc) ; Jean-Claude Boldrini (Université de Nantes) ; Thierry Burger-Helmche (BETA-Université de Strasbourg) ; Ignasi Capdevila (Paris School of Business) ; Xavier Castaner (HEC Lausanne) ; Luciana Castro Goncalves (ESIEE Paris) ; Valérie Chanal (Université Grenoble Alpes) ; Florence Charue-Duboc, (Ecole Polytechnique) ; Vincent Chauvet (Université de Toulon-Var) ; Patrick Cohendet (HEC Montréal) ; Pascal Corbel (Université Paris Sud) ; Rani Dang (Université de Nice Sophia Antipolis) ; Albert David (Paris-Dauphine) ; Thomas Durand (CNAM) ; Florence Durieux (Ecole Polytechnique) ; Marc Fréchet (Université de St- Étienne) ; Romain Gandia (Université Savoie Mont Blanc) ; Gilles Garel (CNAM) ; Thomas Gilier (Grenoble Ecole de Management) ; Karine Goglio-Primard (Kedge Business School) ; Anne Gratacap (Ecole de Management de la Sorbonne) ; Claude Guittard (BETA-Université de Strasbourg) ; Caroline Hussler (Université de Lyon 3) ; Marc Ingham (ESC Dijon) ; Thierry Isckia (Institut Mines-Télécom Business School) ; Gilles Lambert (EMS Strasbourg) ; Blandine Laperche (CLERSE-Université du Littoral Côte d’Opale) ; Nathalie Lazaric (GREDEG-Université de Nice Sophia Antipolis) ; Christian Le Bas (Université Catholique de Lyon) ; Alexandra Le Chaffotec (PSB-Paris School of Business) ; Séverine Le Loarne (Grenoble Ecole de Management) ; Pascal Le Masson (CRG Ecole Polytechnique Paris) ; Pascal Lièvre (Université d’Auvergne, ESC Clermont) ; Thomas Loilier (Université de Caen) ; Ulrike Mayrhofer (Université Nice Sophia Antipolis) ; Maxime Mellard (Université Grenoble Alpes) ; Ariel Mendez (LEST-Université Aix Marseille) ; Valérie Mérindol (PSB-Paris School of Business) ; Valéry Merminod (Université Grenoble Alpes) ; Sophie Mignon (Université de Montpellier) ; Liliana Mitkova (Université Paris Est Marne-la-Vallée) ; Caroline Mothe (Université Savoie Mont Blanc) ; Claude Paraponaris (LEST-Université d’Aix-Marseille) ; Thomas Paris (CNRS-GREG-HEC) ; Guy Parmentier (Université Grenoble Alpes) ; Julien Penin (Université de Strasbourg) ; Isabelle Royer (Université de Lyon 3) ; Emilie Ruiz (BETA-Université de Strasbourg) ; Karine Samuel (Institut d’ingénierie Université Grenoble Alpes); Véronique Schaeffer (BETA-Université de Strasbourg) ; Eric Schenk (BETA-INSA Strasbourg) ; Fanny Simon-Lee (Université de Rouen) ; Raphael Suire (Université de Nantes) ; Berangère Szostak (BETA-Université de Lorraine) ; Damien Talbot (Université d’Auvergne Clermont-Ferrand) ; Albéric Tellier (Université Caen Basse Normandie) ; Loilier Thomas (Université Caen Basse Normandie) ; Catherine Thomas (Université de Nice Sophia Antipolis)
 

Inscription (ouverture en juillet 2019)

Organisé avec le soutien de :
 

uga-logo.png projet-anr.jpg cerag.png promising-horizontal_noir.png logo_inp.png

Et la participation de :
 
logo_innovation_new-768x206.png

Localisation

Grenoble
Mis à jour le 15 février 2019