Recherche

Anticiper et soutenir la transition durable dans les industries nanoélectroniques
Le projet NEED for IoT rassemble les sciences de la micro-électronique et les SHS autour d’une réflexion sur la capacité à supporter une digitalisation de la planète avec des ressources finies. Les composants électroniques nécessitent des terres rares en quantité de plus en plus importante. Au CERAG, Karine Samuel est co-porteuse du projet aux côtés de Thierry Baron (Directeur du LTM) et Thomas Ernst (Directeur scientifique du CEA LETI). Deux thèses du CERAG sont financées dans ce cadre : Lamia Mouloudi s’intéresse à la sécurisation de l’approvisionnement des métaux (sous la direction de Karine Samuel) ; Justine Marty étudie l’intégration des consommateurs pour une gestion durable de la chaîne d'approvisionnement nano-électronique (sous la direction de Blandine Ageron).
 
Le projet étant pluridisciplinaire, il a démarré par une structuration organisationnelle aidant les interlocuteurs à se comprendre sur l’objet même de la thématique de recherche. Un comité de pilotage hebdomadaire est en place depuis le début du projet. Le CDP finance 8 thèses. Trois personnes ont été recrutées, en plus de la chargée de projet, pour organiser le volet transversal et pluridisciplinaire du CDP et pour créer un jeu sérieux. Le CDP a essaimé en créant un réseau à l’échelle européenne (ENCOS Network) dont l’objectif est de développer une approche durable de la micro-électronique en associant les enjeux sociaux et environnementaux.
 
ecosystem_projet_need.jpg
Ecosystem du projet NEED for IoT


Plus d'informations sur le site du projet


 
Mis à jour le 16 avril 2021